Le jour où j’étais minuscule à Osaka

Je me suis arrêté à Osaka pour la journée, en partant très tôt d'Hiroshima et avant d'aller dormir à Kyoto.

Une très longue journée dans une ville immense. J'avais prévu une halte à Osaka pour son aquarium, le second plus grand du Japon, où l'on trouve un requin baleine (oui, encore !). Ce je qu'avais oublié de prévoir, c'est que ça tomberait un dimanche, donc l'aquarium était pris d'assaut par une armada de japonais. Difficile de voir les loutres et poissons quand vous avez 5 ou 6 personnes devant vous.

Après l'aquarium, j'ai eu le temps de me promener en ville pour voir 2 temples avant d'aller voir la nuit tomber sur le château.

Retour à la gare et arrivée à Kyoto.

Les photos du jour :

Commentaires

Avez-vous ri, pleuré, eu envie de partager une expérience en me lisant, ou aimé les photos... ou pas... et si vous m'écriviez un petit mot ? Les questions sont les bienvenues même si je ne suis pas sûre d'avoir la réponse

2 commentaires sur “Le jour où j’étais minuscule à Osaka”

  1. Phil dit :

    C'est étrange. Je voyais les grandes villes comme surpeuplées, débordantes de monde (on est quand même un peuple isolé sur une très grande île) et je vois que les rues sont pratiquement vides de voitures.
    Etonnant.
    La raison ?
    Les statues de Bouddha sont très belles; Bien plus nobles que celles où il est gras comme une figue molle et qu'il a un sourire de mongolito.

  2. Phil dit :

    Ce qui m'embête aussi c'est que l'homme détruit près de 1600 espèces animales et végétales PAR MOIS, tandis qu'il montre des tout petits bouts de nature dans des sanctuaires dorés (prisons ?) en pleine ville.
    Une manière de s'illusionner ? Tout va bien tant que je vois quelques animaux dans un cadre charmeur ?
    Enfin, bon.
    C'est peut-être juste moi qui ne comprend pas bien...

Leave a Reply